les essentiels

pour tout ce qui a trait à la santé :
nous sommes très exigeants sur la qualité de nos références scientifiques :
- il faut que les études auxquelles nous faisons référence aient été publiées dans des revues scientifiques faisant partie des références de chaque catégorie, ainsi il faut les revues aient un Impact Factor de 5 ou supérieur et fasse partie des 10% meilleurs de chaque catégorie

De l'aveu même des scientifiques : peu d'études passent ces critères.

vous voulez en savoir plus sur notre méthode de sélection des études ? cliquez ici


jeudi 29 septembre 2011

les plaisirs de la vie


Le vin c'est un des plaisirs de la vie, et c'est un plaisir qui donne envie de partager, lorsqu'il est bu de façon modérée.

Le vin donne envie d'échanger, et d'apprendre, combien de choses dans notre vie sont de tels déclencheurs ?

Voici quelques témoignages sur ce qui plaît dans le vin (certains sont en anglais, parce que la culture du vin est partagée par beaucoup de peuples sur la terre sur tous les continents !)


LE VIN, C’EST LA LIBERTE !

Ce que j’aime le plus dans le vin, c’est d’abord et avant tout la notion de partage et d’échange qu’il suppose.

 Car une bouteille se partage, il n’y a rien de plus incongru ou de plus triste, que de la boire seul.
.................. ( lire le texte en entier, cliquez ici )

Je dirai enfin que le vin est aussi un perpétuel apprentissage et une leçon de vie permanente : on a beau avancer dans l’âge, l’expérience n’y fait rien et on reste novice à tout instant. Car le vin, oui, est aussi école de patience et d’humilité.

Jean-Claude BONNAUD


Ce que j'aime dans le vin ?



C'est d'abord le plaisir immédiat, sensoriel. La vue, l'odorat, le goût sont sollicités de manière évidente, l'aspect "tactile" est lui aussi important.

( lire le texte en entier , cliquez ici )

 Ce que j'aime dans le vin, c'est le souvenir de cet après-midi du printemps 2004, au pied du pic Saint-Loup, dans la combe de Mortiès, avec le maître de chai du domaine. Le coup de coeur pour ces vins, pour ce site incroyable, pour cette lumière ..


Eric Cabrol.

Ce que j'aime dans le vin, en dehors du plaisir de la dégustation, de l'émotion qu'il procure et des bienfaits dont il regorge c'est ce qu'il suscite. 

....................... ( lire le texte en entier, cliquez ici )

Les vins ont une facette cachée qui ne se réveille qu'en présence d'un plat, sorte d'alchimie et de récompense ultime pour les explorateurs du goût.

Et puis le "geste" qui consiste à descendre dans sa cave pour ranger, choisir ou rêver devant une bouteille en pensant à une maison, à une femme, à des amis ou encore à son Père.

Max Maurel


Extrait du numéro 300 des Wine Dinner de François Audouze qui décrit avec beaucoup de poésie et de délicatesse ses rencontres avec des bouteilles parfois anciennes 


Le Pouilly-Fuissé Château de Fuissé 1959 est servi. Les traces de vie existent mais ce vin ne mérite pas plus d’une demie gorgée, car la cause est entendue, le vin est mort. 
Celui qui le remplace est un Chablis Moutonne Grand Cru Long Dépaquit 1959 qui est la perfection absolue du chablis. 
...................( lire le texte en entier, cliquez ici ) .

Personne à la table, y compris le vigneron de Beaune ne sait quelle est l’origine du Beaune cuvée Estienne Hospices de Beaune "Corcol" 1938. Le nez est résolument bourguignon et prometteur, et son goût dépasse de loin ce que je pouvais imaginer de l’année 1938, qui n’a pas laissé une trace indélébile dans l’histoire du vin. Le vin est charmeur, goûteux, et le râble de lièvre lui répond.
adresse Internet où vous pourrez retrouver l’ensemble des comptes rendus de François Audouze : 

As to what I like in wine, the answer is all over the map ! I drink wine almost every day, whether with a meal or by itself, so affordability is very important but as to specific qualities in wine, there’s certainly not a single component that I look for other than that it provide pleasure while drinking. 

read the full text click here


Jeb Dunnuck  The Rhone Report USA


I really enjoy introducing my friends to wine.  Most are not familiar with better wines ... especially properly aged wines and their eyes really open when they taste something new.
read the full text click here
 This time it will be the southern Rhone, Bandol and Provence.  And, we will start with whites (I'll bet they have never tasted Rousanne and perhaps Viongier + a ringer or two from Tablas Creek in California co-owned by the Perrin family of Ch. Beaucastel) then move to Rouge.

If this had just been a "food" dinner, it would have ended at the door.  Wine brought us together.

Stephen Pohlman
StPark City, Utah



<script type="text/javascript">

  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-27231965-2']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;
    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';
    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
  })();

</script>


jeudi 22 septembre 2011

une manipulation de l'INCA, institut National du Cancer

Bonnefoi : on entend parfois dire qu'un verre de vin donnerait le cancer, qu'en pensez vous ?

Padedoute : cher Bonnefoi, il s'agit d'une question à tiroir, en effet cette assertion a été lancée par l'INCA, l'Institut National du Cancer, lors d'une conférence de presse du 17 février 2009, elle a été immédiatement battue en brèche par plusieurs scientifiques, le document qui avait été le prétexte de cette conférence de presse a été envoyé au pilon et le Haut Comité de Santé Publique a sifflé la fin de la récréation le 1 juillet en demandant à l'INCa de revoir à la fois ses méthodes et ses résultats.

Bonnefoi : pourtant, certains journalistes continuent à dire que boire du vin donne le cancer

Padedoute : oui, c'est vrai et c'est assez amusant de voir que malgré le fait que les documents aient été envoyés au pilon, que le Haut Comité de Santé ait fait des recommandations fortes, ces informations continuent à circuler.
Et il y avait dans le document même publié par l'INCA des chiffres totalement fantaisistes comme une augmentation des cancers des voies aéro digestives supérieures de 168% qui ne correspond pas aux chiffres du rapport scientifique qui soit disant aurait inspiré l'INCA.

Bonnefoi : quelle conclusion sérieuse tirez vous de tout cela ?

Padedoute : que l'on peut boire de façon modérée du vin !<s



Vous voulez en savoir plus sur la manipulation et la désinformation de l'INCa ?

Cliquez ici



Vous voulez lire l'analyse des professeurs Carbonneau sur l'affaire INCa ? 

cliquez ici


Do you want to read this in English ? it is here 

<script type="text/javascript">


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-27231965-2']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);


  (function() {
    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;
    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';
    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
  })();


</script>

qui sommes nous ?

En majorité des personnes liées au vin, qui en vivent ou en ont vécu SAUF pour un médecin qui a osé aller contre le prêt à penser distillé par certaines officines parisiennes. Lesquelles voudraient tant faire passer le message, selon lequel le vin ce n'est que de l'alcool.
Et pourtant l'histoire, la culture et la science montrent que c'est lui, ce médecin rebelle qui a raison !
Vous voulez en savoir plus ?


cliquez sur ce lien 




<script type="text/javascript">


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-27231965-2']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);


  (function() {
    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;
    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';
    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
  })();


</script>

le vin ce n'est pas que de l'alcool

 Il y a des personnes qui disent : dire que le vin ce n'est que de l'alcool, ce serait comme réduire une peinture de Monnet ou Le Titien à des grammes ou des kilogrammes de peinture !

 Nous sommes bien d'accord avec cela, il y a bien d'autres choses qui sont difficilement quantifiables comme le plaisir, la culture, l'échange avec des amis. A ce propos l'excellent Jean Clavel a inventé la formule : "le vin est un lubrifiant social", c'est vrai, c'est cela aussi.

Mais y a t'il des différences quantifiables dans le vin par rapport aux autres alcools ?

La réponse est oui, et voici ce qu'en disent des scientifiques sérieux ayant publié dans des revues de très haut niveau mondial :


Le vin est différent des alcools forts et de la bière , ceci à cause de sa composition où l’alcool ne représente que 12 à 15% , le reste étant de l’eau , des polyphénols, des sels minéraux et bien d'autres choses.
La consommation modérée de vin n’a pas du tout le même impact sur la santé que les alcools forts et la bière, voici les études scientifiques sérieuses qui le disent :
celle de Serge Renaud sur toutes les causes de maladie et de mortalité <http://archinte.ama-assn.org/cgi/content/abstract/159/16/1865
celle du professeur Mukamal sur la protection contre les accidents cardio vasculaires cérébraux<http://www.annals.org/cgi/content/abstract/142/1/11>
 celle de Klatsky  sur toutes les causes de maladie, lien vers cette étude
l’étude du professeur Anderson sur le cancer colorectal, lien vers cette étude 
la méta -étude du professeur Di Castelnuovo sur  la protection des risques cardio-vasculaires, cette méta étude est une compilation de 26 études dans le monde impliquant plus de 400 000 personnes  lien vers cette étude 
l’étude du professeur Di Giuseppe qui montre que la consommation modérée de vin serait équivalente à la consommation de poissons gras en termes d’apport d’Omega 3 , c’est le “Fish like effect” découvert par les professeurs Lorgeril et De Leiris, lien vers cette étude .

Vous voulez savoir ce que nous entendons par étude scientifique très sérieuse ? cliquez ici  


  <script type="text/javascript">

  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-27231965-2']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;
    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';
    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
  })();

</script>

mardi 20 septembre 2011

introduction

il est loin le temps où la consommation de vin était totalement intégrée à notre art de vivre, aujourd'hui il faut se justifier pour pouvoir parler de façon positive du vin.

Eh bien soit, justifions nous !<scr




Le vin ce n'est pas que de l'alcool comme vont le prouver les pages qui suivent !


<script type="text/javascript">


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-27231965-2']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);


  (function() {
    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;
    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';
    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
  })();


</script>