les essentiels

pour tout ce qui a trait à la santé :
nous sommes très exigeants sur la qualité de nos références scientifiques :
- il faut que les études auxquelles nous faisons référence aient été publiées dans des revues scientifiques faisant partie des références de chaque catégorie, ainsi il faut les revues aient un Impact Factor de 5 ou supérieur et fasse partie des 10% meilleurs de chaque catégorie

De l'aveu même des scientifiques : peu d'études passent ces critères.

vous voulez en savoir plus sur notre méthode de sélection des études ? cliquez ici


mardi 31 janvier 2012

la modération


Qu’est ce que la modération dans la consommation de vin ? : 

         Pour parler de modération, il faut parler de limites, et comment fixer des limites avec des hommes, des femmes, des gros, des maigres, des petits, des grands ? 
L'exercice paraît difficile, mais pas impossible, tout d’abord il faut scinder le thème en trois :
1° Pour ce qui est de la modération vis à vis de la santé, les études épidémiologiques sérieuses ne disent pas toutes la même chose. En effet certaines disent que le seuil de consommation journalière, au delà duquel la courbe est moins favorable, à une consommation bénéfique pour la santé, serait de 4,5 verres de 12 cl de vin à 12° (c'est le cas de l'étude de Serge Renaud); et d'autres affirment que la valeur maximum serait de trois verres. Dans tous les cas, la très grandes majorité des études scientifiques sérieuses, disent que la consommation modérée de vin est bonne pour la santé. Qu'est ce qu'une étude sérieuse ? en voici la liste : cliquez ici, et la méthode qui a permis d'établir cette liste : cliquez ici
Si vous retenez  la valeur basse de 3 verres pour les hommes et 2 verres pour les femmes, vous avez une consommation modérée qui devrait être optimale pour votre santé, tout en continuant à vous faire plaisir. Car le bon vin, c'est bon, n'est ce pas ?
alcoolémie au volant : une expérience qui peut donner des repères, à vérifier sur soi même (voir plus bas) : les vignerons de Fronton ont demandé à 95 adultes en 2004 de boire 37,5 cl de vin à 12° ,pendant un repas , les tests étaient faits avec un éthylomètre c'est à dire un matériel de Gendarmerie étalonné par le Laboratoire National d'Essais, et un huissier était là, du sérieux donc. 
Tous les participants ont mangé un repas classique , carottes ou charcuterie, steak frites , fromage ou dessert . Les résultats d'alcoolémie ont été les suivants : 
  1. -100% des hommes, même les hommes de petite taille et de faible poids étaient à 0,46 gr* juste après le repas et surtout 1 heure après, car c'est une heure après qu'apparaît le pic de concentration. Encore plus fort :  97% des hommes avaient moins de 0,34 ( ou encore seuls 3% avaient 0,46 gr ) 
  2. - 67 % des femmes étaient à moins de 0,34 gr .
En fait les deux seules alcoolémies positives,( 0,58 gr ) étaient deux femmes de moins de 55 kg qui avaient eu du mal à finir leur troisième verre, c'est injuste mais les hommes et les femmes ne sont pas égaux devant l'alcool. Eh oui Mesdames, nous ne sommes pas égaux devant l'alcool et le vin !

Comment se tester soi-même : après un repas, après avoir bu un verre d'eau ou un café, souffler dans un ethylotest. Surtout ne pas le faire juste après avoir bu du vin et un alcool car votre bouche sera encore remplie des vapeurs d'alcool !

 Enfin il y aussi la modération sur l'instant et si vous consommez en ¼ d' heure votre maximum journalier, vous n'êtes pas bien raisonnable...

En conclusion il y a de multiples occasions dans la vie pour se comporter avec  modération , que ce soit pour le beurre, le sel, le sucre, la vitesse automobile, le sport ou l'exposition au soleil, pour une vie responsable et savoureuse en famille comme en société.
La modération est aussi un apprentissage de la vie, le message est plus difficile à faire passer aux plus jeunes, mais c'est aussi notre devoir de citoyen du monde que de le faire.

lien vers ces études qui illustrent les bienfaits pour la santé d'une consommation de vin modérée : 

lien vers la page qui répertorie toutes les études scientifiques sérieuses favorables au vin : cliquez ici

lien vers la page qui explique comment nous caractérisons les études sérieuses : cliquez ici



* 0,46 gr = ,046 gramme d'alcool par litre de sang





<script type="text/javascript">

  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-27231965-2']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;
    ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js';
    var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
  })();

</script>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

merci de laisser vos commentaires ici