les essentiels

pour tout ce qui a trait à la santé :
nous sommes très exigeants sur la qualité de nos références scientifiques :
- il faut que les études auxquelles nous faisons référence aient été publiées dans des revues scientifiques faisant partie des références de chaque catégorie, ainsi il faut les revues aient un Impact Factor de 5 ou supérieur et fasse partie des 10% meilleurs de chaque catégorie

De l'aveu même des scientifiques : peu d'études passent ces critères.

vous voulez en savoir plus sur notre méthode de sélection des études ? cliquez ici


jeudi 23 août 2012

blogueurs et vignerons



Voici un rapport intéressant de Guillaume Lempérière à propos des blogueurs francophones et du vin : cliquez ici pour le lire


que dit il en bref ?

- que sur 160 questionnaires, 49 % des blogueurs ont répondu, notre commentaire : sait-on combien il y a de blogs sur le vin en France ??? à titre de comparaison combien y en a t il sur la pêche ou la chasse ?

- que la très grande majorité des blogueurs le font pour le plaisir et par passion pour le vin

- que très peu de personnes en vivent ou ont un intérêt lointain à tenir un blog sur le vin

- 60% des blogueurs acceptent de recevoir des échantillons, notre commentaire : si c'est clairement indiqué par le blogueur, pourquoi pas.

- que 49 % des blogs ont plus de 3 ans, et 20 % ont moins d'un an, preuve de la vitalité de ce type de blog et donc de l'intérêt qu'il suscite dans la société.

- 50 % des blogs recoivent moins de 2500 visiteurs uniques par mois ( 2500 visites/mois, NDLR : c'est déjà beaucoup !),
25 % recoivent plus de 10 000 visites/mois

- 47% publient de 1 à 4 articles par mois, 18% 5 à 7 par mois, et 35% plus de 7 articles par mois, (NDLR:  la palme d'or toutes catégories revenant à Chroniques Vineuses d'Hervé Lalau )

- la première motivation des blogueurs est le partage de la passion du vin et du savoir  : 35 %, ( NDLR : cela va dans le sens de notre analyse où le vin est un lubrifiant social qui fait échanger et rencontrer les personnes)

- enfin les motivations pour écrire la critique d'un vin sont riches et variées comme le sont les vins :
64% j'ai goûté ce vin par hasard et j'ai voulu partager mon expérience
55% ce sont des vins excellents que je souhaitais recommander
52% j'ai pris l'initiative de visiter le producteur pour goûter ses vins
32% ce sont des vins dont l'histoire est remarquable
30% je cherchais à évaluer les vins d'une région en particulier

- les notes sont assez rares et les commentaires sont souvent la seule critique, à l'inverse des anglo-saxons qui notent beaucoup.
Les blogueurs francophones insistent sur la subjectivité des notes et préfèrent relater une histoire, une rencontre ou les méthodes de production.
NDLR : est ce le signe d'un plus grand respect des francophones pour les vignerons et leur travail souvent difficile ? nous le pensons et partageons cela avec l'auteur

- le contact avec le vigneron est primordial pour la qualité des blogs selon 76 % des blogueurs


Notre conclusion : un travail intéressant même si l'échantillon paraît étroit et qui prouve que le vin est vecteur d'échange et de rencontre, en plus d'être agréable à boire. Lorsqu'il est consommé avec modération....


Vous vous posez la question qu'est ce que la modération, cliquez ici

Vous vous posez la question sur le vin et la santé, cliquez ici




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

merci de laisser vos commentaires ici