les essentiels

pour tout ce qui a trait à la santé :
nous sommes très exigeants sur la qualité de nos références scientifiques :
- il faut que les études auxquelles nous faisons référence aient été publiées dans des revues scientifiques faisant partie des références de chaque catégorie, ainsi il faut les revues aient un Impact Factor de 5 ou supérieur et fasse partie des 10% meilleurs de chaque catégorie

De l'aveu même des scientifiques : peu d'études passent ces critères.

vous voulez en savoir plus sur notre méthode de sélection des études ? cliquez ici


mardi 14 janvier 2014

Les 4 mousquetaires

Les 4 pionniers des AOC en France et peut être dans le monde, en 1936 :
Arbois, Cassis, Châteauneuf du Pape et Tavel 

Les AOC ou AOP (appellation d'origine contrôlée ou protégée) dans le vin, sont un système que beaucoup de pays ont imité et même ceux qui niaient l'existence d'un terroir, s'en inspirent maintenant, voir les USA avec les AVA (American Viticultural Area)


Certains en France trouvent que ce système AOC ou AOP est trop restrictif ou bien appliqué avec trop de zèle, c'est le problème de toute règle, qui ne prend jamais en compte la totalité de la complexité du monde qui nous entoure.

Au final ce qu'il faut faire c'est voir si dans leur ensemble les AOC dans le vin favorisent l'émergence de talents ou pas.

Loin de ce débat, nous voulions attirer votre attention sur les pionniers de ces AOC vins, qui ont été au nombre de 4, en 1936. Ce sont les premières appellations à avoir reçu l'AOC pour des vins !


Arbois, décret en ligne sur le site Legifrance, site de l'Etat 

Cassis, lien vers le décret 

Châteauneuf du Pape , lien vers le décret 


Tavel, voici le lien vers le décret d'appellation : décret en ligne sur le site Legifrance, site de l'Etat 


Les textes sont longs et parfois un peu techniques pour les béotiens, mais on peut en tirer quelques remarques sur :

1) les cépages 

a) d'Arbois (5 au total)
    vins blancs :
― cépages principaux : chardonnay B, savagnin B ; 
― Cépages accessoires : pinot noir N, poulsard N (appelé localement ploussard), trousseau N.
 Les vins rouges et rosés sont issus des cépages suivants :
― cépages principaux : pinot noir N, poulsard N (appelé localement ploussard), trousseau N ;
― cépages accessoires : chardonnay B, savagnin B.
b) de Cassis (13 au total)
   ― cépages principaux : clairette B et marsanne B , cinsaut N, grenache N et mourvèdre N ; ― cépages accessoires : bourboulenc B (dénommé localement « doucillon blanc »), pascal B, sauvignon B, terret blanc B et ugni blanc B. barbaroux Rs, terret noir N, carignan N

c) de Châteauneuf du Pape (18 au total)
    Les vins rouges et blancs sont issus des cépages suivants : bourboulenc B, brun argenté N (localement   dénommé vaccarèse), cinsaut N, clairette B, clairette rose Rs, counoise N, grenache blanc B, grenache gris G,  grenache N, mourvèdre N, muscardin N, picardan B, piquepoul blanc B, piquepoul gris G, piquepoul noir N, roussanne B, syrah N, terret noir N. 

d) de Tavel, décret du 16 novembre 2011 (15 au total)
     Les vins sont issus des cépages suivants : 

― cépages principaux : bourboulenc B, cinsaut N, clairette B, clairette rose Rs, grenache blanc B, grenache gris G, grenache N, mourvèdre N, piquepoul blanc B, piquepoul gris G, piquepoul noir N, syrah N ; 
― cépages accessoires : calitor N, carignan blanc B, carignan N. 


2) les rendements et les densités à l'hectare

a ) Arbois 
11 000 kg à l'hectare et 5 000 pieds à l'hectare sauf plantations en terrasse

b) Cassis
6 000 kg à l'hectare et 4 000 pieds à l'hectare

c) Châteauneuf du Pape
6 000 kg à l'hectare et 3 000 pieds à l'hectare

d) Tavel
8 000 kg à l'hectare et soit 3 500 pieds si c'est une taille en gobelet soit 4 000 en cordon de Royat